Anatomical DJ _Ordinateur, kinect, 6 haut-parleurs, projecteur (2014)

Tendre l’oreille pour percevoir l’anatomie qui se dérobe à notre regard? En 1816, bien avant le développement de l’imagerie médicale, Laënnec invente le stéthoscope. Cet outil amplifie les bruits de l’intérieur du corps et permet de «voir» la «poitrine» (scope et stéthos en grec) autrement.
Avec son installation Anatomical DJ, Daniel Zea nous invite à explorer les sons de notre chair. Chaque visiteur, dont l’avatar est projeté face à lui, incarne un organe. Ses gestes et son parcours dans la salle permettent de moduler et mixer les sons anatomiques. Il est le DJ de son propre corps qui devient un instrument de musique.

Dans le cadre de l'exposition
ANATOMIES. De Vésale au virtuel
13 février - 17 août 2014

Musée de la Main, Lausanne